r1416_4_affiche_peche_originel_500px.jpg

Colloque : le péché originel. Anthropologie et histoire politique (XVIIIe-XXe siècles)

Jeudi 23 mai - 14h-18h

Vendredi 24 mai - 9h-17h

Salle 510/511 -

Bâtiment 5 supérieur

Campus de Jacob-Bellecombette

Le péché originel est-il un objet d'étude pour l'historien ?

On peut en douter si on se fie à la bibliographie où dominent surtout des travaux de théologiens, et aussi de philosophes. Pourtant, il s'agit d'un dogme clé du christianisme qui intéresse l'historien : outre que s'y fixe une bonne partie de la pratique sacramentelle, il met en jeu une conception de l'humanité dont découle une conception de la société et de l'ordre social, du mal, de la souffrance, de la liberté. La coïncidence entre le lent épuisement de sa signification socialement reconnue et l'avènement de la société - d'opinions - ne saurait se réduire au processus caricatural d'effacement d'une "légende".

Le péché originel, objet d'anthropologie religieuse et d'histoire politique ? L'enquête est à mener.

 

Fichier pdf Programme du colloque

 

Contacts :

frederic.meyer@univ-smb.fr

sylvain.milbach@univ-smb.fr

 

14/05/2019